Les plus beaux vignobles du sud de la France à découvrir

Le vin est une boisson alcoolisée, présentée par plusieurs couleurs telle que les vins rouges, rosés ou blancs et de goût diffèrent selon le domaine de fabrication, parmi les boissons répandues sur le marché mondial.

Le vin du sud de France

Le vin bio est le résultat de la fermentation alcoolique du raisin bien préparé dès les terroirs jusqu’à la mise en bouteille. Les cépages des vins de France sont très variés : il y a ceux qui permettent de produire le vin rouge comme le pinot noir, le merlot, les cabernets francs et sauvignon ou encore la syrah. Pour la fabrication du vin blanc, il y a le Chardonnay, le sauvignon, le riesling, la roussanne et la marsanne. Les produits les plus populaires qui proviennent des vignobles sud de la France sont le vin bordeaux, vin Languedoc-Roussillon, vin de Provence Corse, vin Rhône, ainsi que le vin sud-ouest. C’est parmi les meilleurs sur le marché mondial.

Préparation du vin

En ce qui concerne la vigne, le choix de terroir et des cépages sont des étapes importantes pour obtenir la meilleure qualité du vin. La vendange, c’est la récolte qui se fait manuellement avec soin ; les grains de raisin sont triés et écrasés par la machine, ces méthodes sont pratiquées dans les vignobles sud de la France afin de garantir du vin de bon goût et de qualité. La fermentation alcoolique, c’est le début de la transformation du sucre en alcool. Il faut bien contrôler la température en permanence, car elle ne doit pas dépasser 26 ° C. Après dix jours de fermentation, le vin en préparation va macérer, les caractéristiques du vin sont déterminées à cette étape comme ses couleurs ou ses arômes. L’écoulage, c’est l’étape de séparation du liquide et des résidus ; ce moment détermine la qualité de vin. La fermentation malolactique, c’est la deuxième étape de fermentation où l’on met le produit obtenu dans des cuves chauffées. Par conséquent, la chaleur permet de développer les bactéries, transformer l’acide malique en acide lactique. Cette fermentation diminue l’acidité du vin et lui donne de la souplesse.

La maturation et la mise en bouteille

L’élevage, c’est l’étape indispensable pour le développement des arômes dans le vin. L’élevage du vin permet de doser ses arômes. Ainsi, il faut bien régler la contenance d’air dans les barriques, car s’il y a beaucoup trop d’air dans le vin, cela altérera sa qualité. Si c’est le cas, il faut constamment rajouter du vin : c’est ce qu’on appelle l’ouillage. L’assemblage des vins est composé de plusieurs cépages, car tout au long des étapes, chaque cépage est séparé et se développe seul. Pour enlever les impuretés résiduelles dans le vin, on utilise parfois du blanc d’œuf en le rajoutant dans le fond de la cuve. Après avoir effectué toutes les vérifications nécessaires, le chef de production va donner les caractéristiques remarquables de son produit final qui est le vin du domaine. L’embouteillage, c’est la mise en bouteille. Cela est fait sur le domaine, afin de bien vérifier la conformité des bouteilles pour éviter toute tentative de contrefaçon. Au final, il y aura la mise des étiquettes correspondant aux vignobles sud de la France qui portent le label du domaine sur les bouteilles de vin, avant de les distribuer aux commerçants et de les vendre.

10 spécialités gastronomiques de Provence et Côte d’Azur
Les meilleurs restaurants gastronomiques du sud de la France